25 mar

Lux et volupté, un solitaire pour Sables d’Or

Categorie: Harmonie 4

La mise en lumière des espaces publics de Sables d’or les Pins est un volet déterminant du projet d’aménagement engagé pour redonner à la station balnéaire son envergure oubliée. Elle permet d’étendre au crépuscule, puis à la nuit, le soin porté à la qualité de la requalification générale. Bijou de la côte atlantique, Sables d’Or a une valeur patrimoniale dont il fallait rappeler le prestige.

L’Atelier Coup d’éclat a fait reposer l’image nocturne de la station sur la dualité complémentaire du mobilier lumière.

sables-d-or

Mobilier d’ombre implanté le long de l’Allée des Acacias, l’alignement de mâts en métal, destinés à disparaître derrière la végétation, assure l’éclairage fonctionnel. Leur hauteur diminue à mesure que l’on s’approche du bord de mer, si bien que la profondeur de champ semble accentuée. En contrepoint, une grande partie du mobilier est faite pour être exhibée : il joue le rôle de parure et présente des caractères racés. Notamment implantés sur les grands axes de Sable d’Or, ces mâts aiguilles ainsi que les colonnes Octave, créent l’évènement.

Excentré, le maréphare, pièce unique du dispositif, est prescrit par la même logique. Mobilier de représentation, il s’impose par sa taille et l’originalité de son principe : dix-huit mètres de bois, coiffés de deux mètres d’aluminium rainuré, et incrustés de quarante-quatre balises bleues indiquant le niveau de la marée. Le Maréphare baigne la place des fêtes d’une intense lumière blanche et chaude.

Conçu pour être regardé, pour faire lever les yeux, il dilate l’importance de la place et proportionne le proche au lointain.

Véritable solitaire de joaillerie, le Maréphare sort de la répétition pour jouer dans la catégorie des pièces uniques …

Pas de commentaire

Pas de commentaire

Laisser un commentaire